You are currently viewing Comment entretenir les sols en terre cuite?

Comment entretenir les sols en terre cuite?

La terre cuite, dont le nom vient de l’italien est un type de faïence fabriquée à partir d’argile qui était traditionnellement cuite au soleil, puis dans des fours.  La terre cuite peut résister aux variations de température sans se fissurer, ce qui en fait un matériau pratique pour les carreaux. Cependant, la terre cuite est extrêmement poreuse et les carreaux sont généralement non émaillés. Ce qui signifie qu’ils sont vulnérables aux déversements et à l’usure quotidienne.

À propos des sols en terre cuite

Vous voulez savoir comment imperméabiliser de la terre cuite ?  Ces sols sont constitués de carreaux durs non émaillés, de couleur rougeâtre et brune. Le degré de rougeur des carreaux varie en fonction de la quantité de fer contenue dans l’argile utilisée. Couramment utilisé dans les couloirs, les cuisines et les salles de bains, le carrelage en terre cuite donne aux espaces un aspect rustique et chaleureux. Les carreaux sont cuits au four à environ mille degrés. Alors que les autres types de pierre sont émaillés avant d’être cuits, la terre cuite ne l’est pas. Ce qui signifie qu’elle doit être correctement scellée avant d’être posée.

Elle peut s’effriter ou s’user rapidement si elle n’est pas scellée et posée sur une couche imperméable. La terre cuite ne doit jamais être installée dans une zone à fort trafic. La saleté et les taches sont broyées dans les cires et les revêtements acryliques. Le seul gros inconvénient des carreaux en terre cuite est qu’ils n’ont pas de glaçure à la surface et peuvent se salir très rapidement. La solution consiste bien sûr à les sceller. Les carreaux en terre cuite sont les plus difficiles à sceller. Les produits d’étanchéité à base de cire peuvent avoir tendance à se décolorer pour prendre une teinte plus foncée. La cire ou la finition du sol peut se rayer et se poudrer laissant un sacré désordre !

Entretien des sols en terre cuite

La pose par un professionnel est fortement recommandée pour les revêtements de sol en terre cuite, car il s’agit d’un travail difficile. Il est absolument essentiel de disposer d’un sous-plancher étanche à l’humidité, car toute humidité pourrait s’infiltrer dans le carrelage poreux et provoquer des taches et des dommages irréparables. Les carreaux en terre cuite s’adaptent parfaitement au chauffage par le sol. Ce qui permet d’éviter les problèmes liés au sous-plancher.

La terre cuite est un carrelage poreux, il faut donc essuyer tout liquide renversé dès que possible, puis sécher soigneusement les carreaux. Sinon, des dégâts liquides peuvent se produire en moins de 15 minutes, alors ne remettez pas cela à plus tard ! La terre cuite devient plus poreuse avec l’âge, il est donc vital de s’assurer que le produit d’étanchéité reste à niveau. Nous recommandons une nouvelle couche au moins une fois par an, voire plus pour les zones de forte fréquentation. Les acides et les alcools en particulier peuvent rapidement marquer la surface. Elle peut également se tacher facilement, un scellement adéquat permettra d’éviter les problèmes dans ce domaine. Comme pour les autres carreaux de petit format, les joints peuvent également être vulnérables à l’usure, mais un nettoyage régulier à l’aspirateur peut prolonger considérablement leur durée de vie. Il est conseillé de passer l’aspirateur au moins deux fois par semaine pour éviter que la poussière et les débris ne s’incrustent dans le produit d’étanchéité. Ce qui permet aux carreaux de rester beaux plus longtemps.

Finition des sols en terre cuite

Les produits de nettoyage et d’étanchéité utilisés varient au cas par cas. En cas de doute, il vaut vraiment la peine de faire appel à un professionnel. La terre cuite nécessite un peu d’entretien, mais elle a un aspect magnifique et unique lorsqu’elle est correctement entretenue.

Nettoyage des sols en terre cuite

Pour rajeunir votre sol en terre cuite, les experts utilisent une combinaison de tampons et de brosses spécialisés pour enlever la saleté accumulée et restaurer votre sol. Ils scellent ensuite la terre cuite pour la protéger des taches à base d’huile et d’eau.

Décapage et re-scellement

Si votre sol en terre cuite a besoin de soins particuliers en raison d’une accumulation de saleté dans la pierre et les joints, il faudra le décaper et le vitrifier. Au cours de ce processus, vous enlevez les anciens joints et nettoyez le sol en profondeur à l’aide de vos machines spécialisées, puis vous scellez le sol pour le protéger de toute tache. Ce processus redonnera à votre sol sa gloire d’antan.

Si vous avez besoin d’aide pour maintenir votre sol en terre cuite à son meilleur niveau, faites appel aux experts qui ont beaucoup d’expérience pour le rendre comme neuf. Quelle que soit la finition que vous souhaitez obtenir, ils peuvent proposer un programme d’entretien pour nettoyer en profondeur, compléter les joints et repolir. Dans le cas de propriétés commerciales ou à fort trafic, comme les maisons de vacances, il se peut que cette opération doive être effectuée avant 12 mois, afin de préserver la beauté de votre investissement.