You are currently viewing Les facteurs responsables de l’assèchement des feuilles de votre érable du Japon

Les facteurs responsables de l’assèchement des feuilles de votre érable du Japon

La végétation et tout ce qu’elle contient fait partie de ces atouts que la nature met à notre disposition afin de bénéficier de ces énergies dites naturelles. Cependant, il arrive parfois de se servir de ces espèces végétales pour construire soi-même son propre jardin, dans sa maison ou tout autre endroit. Parmi ces espèces végétales figure l’erable du japon par exemple dont un mauvais entretien peut nuire à son développement. Dans cet article, vous découvrirez les différents éléments responsables de l’assèchement de votre arbre.

Qu’est-ce que l’érable du Japon ?

Plante asiatique, l’erable du japon, est un arbre d’une douzaine de mètres en hauteur qui, au cours d’une année, feuillit de plusieurs couleurs : verts, jaunes, et même rouge. En effet, il est bien différent de l’acer palmatum en ce sens où leurs nombres de lobes au niveau de leurs feuilles ne sont pas les mêmes. L’acer palmatum compte 7 lobes au maximum tandis que l’érable japonais compte jusqu’à 10 lobes environs.

Les facteurs qui sont à l’origine de l’assèchement de votre érable japonais 

Bien que l’érable japonais fasse partie de ces plantes conseillés pour votre jardin, c’est un arbre dont la plantation requiert plusieurs principes de bases très importants. Avant de passer à la plantation, vous devrez faire une étude du sol qui veut servir de socle pour l’espèce. Aussi, le pot qui se chargera de le porter doit être bien suffisant pour le ternir. Lors de la culture, il est conseillé de songer à opter pour le bonsai, ce qui aidera à la croissance de l’erable du japon. Qu’il soit en pot ou en terre, vous devrez poser des pailles à ses pieds afin de maintenir le sol humide pour un bon moment après arrosage. En effet, son entretien capital repose sur l’arrosage. Comme la plupart des plantes, lorsque vos érables, ne sont pas bien arrosés, cela peut rendre vos feuilles sèches. Lorsque le bonsai est trop exposé au soleil, cela peut sécher les feuilles et même ses branches. De même, lorsque votre arbre n’est pas à un bon poste ou un bon endroit, il sèchera vite et le bonsai n’aura plus aucun effet : veuillez le placer à un poste où il trouvera de l’ombre. La tombée brusque du feuillage et des branches, la décoloration du feuillage sont les messages ou signes principaux stipulant que votre érable est en train de disparaitre. Suite à ces messages, vous pouvez penser à une solution rapide et efficace afin d’éviter de le perdre.  

Quelques solutions pour y remédier 

Lorsque votre erable du japon commence à sécher, c’est d’abord parce qu’il manque d’humidité et est trop exposé au soleil. Placez-le à l’ombre afin de permettre aussi au bonsai d’être plus efficace. Veuillez à un arrosage rigoureux et avec soin afin de le permettre de mieux se détendre et de feuillir. Taillez très souvent votre érable mais légèrement mais ne le taillez pas en période pluvieuse ou en printemps. De plus, lorsqu’il fait très chaud, vous pouvez projeter des particules d’eau sur vos feuilles dans la soirée. Les érables qui sont potelés ne doivent recevoir de l’eau que lorsque la terre est asséchée.